Carnets de Voyages

Préparation pour le carnet de voyage

Bien choisir son carnet

Le choix du carnet est une étape importante car c’est avec lui et par lui que vous allez voyager.
Il doit donc vous plaire absolument.Personnellement j’adore choisir un carnet et j’avoue les collectionner….
Vous pouvez l’acheter déjà tout prêt .Il en existe de multiples et le choix est vaste par la forme et la taille.
Les formats classiques sont de 2 types :

Portrait ( sens vertical)

Paysage (sens horizontal)

Il existe aussi des formats carrés , un format que j’affectionne particulièrement.Après à vous de tester pour trouver votre bonheur.
Vous pouvez les commander sur internet sur les sites de beaux arts ou les acheter en magasin d’arts spécialisés ( le magasin Charlemagne propose un choix assez conséquent).


Pour la taille, ne pensez pas trop grand.Un format type A5 est largement suffisant pour emporter et utiliser de manière peu encombrante.
Moleskine, spécialiste en carnet, propose toutes sortes de carnets de qualité avec l’élastique pour le fermer et la petite pochette intérieure bien pratique pour collecter et conserver ce que l’on veut ( tickets, étiquettes, cueillettes, etc…)
Et puis pour les passionnés qui ont un peu plus de temps et qui veulent un carnet personnalisé, vous pouvez aussi le fabriquer ce qui a l’avantage de choisir son propre format et de le composer de feuilles différentes avec tout type de grammage.

Exemple de mon carnet de Sicile

Vous pouvez aussi réaliser un dépliant que vous utiliserez recto ou verso ou bien les 2.

Exemple de mon carnet de Bormes les Mimosas

Ensuite il faut aussi veiller au grammage du papier c ‘est à dire son épaisseur car si vous pensez utiliser une technique à base d’eau comme l’aquarelle, pensez à un grammage d’au minimum 200g pour ne pas que le papier gondole.
Si vous utilisez une technique sèche uniquement un grammage à 150g suffira largement.

Le matériel de base

Pour débuter et s’entrainer inutile de s’encombrer : penser léger

Une bonne habitude très utilisée par la majorité des carnettistes c’est de bannir le crayon noir ou graphite et la gomme.
Cela peut rebuter et même effrayer le débutant mais on s’y fait vite.
Un simple stylo bille peut faire l’affaire pour de simples croquis rapides.
Ne pas chercher à faire des dessins aboutis.
Ce sera souvent des dessins inachevés, croqués très rapidement.

Personnellement j’aime bien utiliser les feutres noirs type uni pin fine line ou les pigma Micron , un 005 pour les traits les plus fins, un 0,1 et o,5 pour les traits un peu plus épais et un 0,8 pour les ombres et les noirs plus intenses.

Quelques crayons de couleurs aquarellables et une petite boite d’aquarelle pour ceux qui le veulent.Je détaillerai plus précisément ce matériel dans un autre article.

Nous voilà presque prêts pour entamer notre carnet…

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *